Nécessaire à cigarettes


Informations sur le Projet :

Catégorie : PL2 - 2021


Groupe : Nécessaire à cigarettes



Le TOX’KIT

Le nécessaire optimisé à cigarette


SOMMAIRE :

 

1. Courte introduction au TOX'KIT, le necessaire optimisé à cigarette

2. La phase d'analyse fonctionnelle : Recherche du besoin fondamental du porduit et Recherche du milieu extérieur et des fonctions de bases en phase d’utilisation

3. La phase de prototypage

  • Nos premières idées et croquis.
  • La modélisation des pièces en CAO.
  • Le résultat final.

4. Conclusion : Ce que ce projet nous a apporté ce projet.


 

1. Introduction

 

Bien que dangereux pour la santé, la cigarette et ses dérivés font aujourd’hui partie de notre quotidien. En effet, d’après les sondages, près d’un tiers des français consomment des cigarettes à ce jour. Ce marché ne demandait qu’une chose : l’innovation.

Un bon nombre de consommateurs souhaite désormais avoir des cigarettes roulées, car celles-ci présentent un avantage considérable : le prix.

En rassemblant tout ce qui est nécessaire pour rouler, allumer et cendrer une cigarette, le TOX’KIT propose une possibilité innovante à tous les fumeurs. En effet, notre projet a pour objectif de permettre un véritable gain de temps et une compacité réelle, dans le but d’innover et ainsi, d’obtenir un produit fini optimisé.

 


 

2. Analyse fonctionnelle

 


 

a) Recherche du du besoin fondamental du produit :

 

Pourquoi le produit existe-t-il ?

  • Car les cigarettes industrielles sont chers
  • Car il est peu pratique d’avoir sur soi tout le nécessaire pour rouler ses cigarettes
  • Car il est fréquent d’oublier son briquet ou son cendrier.

Pourquoi ce besoin existe-t-il ?

Car les fumeurs de cigarettes roulées sont nombreux, et qu’il est fréquent pour ces derniers de ne pas avoir sur soi tout le nécessaire pour rouler/allumer/cendrer leurs cigarettes.

Qu’est ce qui pourrait le faire évoluer ?

  • De nouvelles façons de rouler
  • L’esthétisme
  • Les matériaux utilisés
  • De nouveaux types de cigarettes

Qu’est ce qui pourrait le faire disparaître ?

  • E-cigarette
  • L’interdiction de consommer du tabac
  • La pénurie des matériaux utilisés

Dans sa forme actuelle, le besoin est-il validé ?

OUI / NON

Pourquoi ?

Peu de chance de voir le produit disparaître dans les 20 prochaines années.

Il y aura toujours des fumeurs.

 


 

b) Recherche du milieu extérieur et des fonctions de bases en phase d’utilisation :

 

Inventaire des fonctions : 

 

1. Fonctions principales :

  • FP1 : Stocker de quoi rouler une cigarette
  • FP2 : Rouler une cigarette
  • FP3 : Allumer une cigarette
  • FP4 : Contenir les cendres

2. Fonctions contraintes :

  • FC1: Être ergonomique
  • FC2: Être d’un design attrayant
  • FC3: Être compact (dimension d'un téléphone saut la profondeur)
  • FC4: Résister à la chaleur (du briquet, des cendres)
  • FC5: Être étanche (protéger le tabac et les filtres de l'eau)
  • FC6: S’adapter à différentes taille de briquet

 

 

 

 

 

 


 

3. Prototypage

 


 

a) Nos premières idées et croquis

Notre première idée était très claire, simplifier au maximum la vie des fumeurs. En effet nous souhaitions jouer sur la praticité du produit. Un produit tout-en-un rassemblant tout ce dont on a besoin pour rouler, fumer, et cendrer une cigarette. Le premier défi a été d'organiser l'intérieur du produit : quel espace allouer aux philtres, aux tabac, etc... et comment agencer ces différentes zones de stockage. Il a fallu faire pleins de croquis pour optimiser cet agencement. La version retenue permet selon nos tests de rouler une trentaine de cigarettes, soit un paquet et demi de cigarettes roulées industriels. Pour faire les croquis de la partie "rouleuse" du TOX'KIT, nous sommes inspiré des différentes rouleuses qui se trouvent sur le commerce.

Voici quelques exemples des différents croquis que nous avions réalisé lors de cette première phase de conception :

 

 


 

b) La modélisation des pièces en CAO

Après avoir fait des croquis afin d’organiser l’agencement du Tox’Kit, nous avons commencé la modélisation 3D.

Il a fallu cependant respecter quelques contraintes, tels que :

  • La rouleuse doit tenir dans la largeur du corps du TOX'KIT.
  • Les portières et le porte-briquet doivent s’ajuster au corps, pour pouvoir assurer les fonctions pour lesquels elles ont été pensées.
  • Le cendrier doit pouvoir se clipser et déclipser facilement du corps, pour être ergonomique et manipulable (adapter les dimensions du corps au cendrier).
  • Les rouleaux de la rouleuse doivent être faciles à mettre et à défaire et la liaison pivot qu'ils assurent doit être fluide (adapter les diamètres mâles des rouleaux aux diamètres femelles du corps).
  • Le tout ne doit pas excéder la taille d’un téléphone en hauteur et en largeur (pas en profondeur).
  • Le porte-briquet doit être adapter à plusieurs taille de briquet (notamment aux briquets standards type BIC).

Nous avons donc modélisés :

  • un corps avec une rouleuse intégrée et des compartiments de stockage pour le tabac, les filtres et les feuilles.
  • un cendrier.
  • 2 portières permettant de fermer les différents espaces de stockage.
  • un porte-briquet.
  • un tiroir pour faciliter la manipulaiotn des feuilles.

 

Voici quelques vues côtées des différentes pièces que nous avons modélisées :

 

 

 

                                                               --> PORTE-BRIQUET  (15.5*27.5*40)

 

 

                                                        --> CENDRIER (30*80*20)

 

 

                                                                       --> ROULEAU (71*ø9)

 

 

                                               --> PORTIERE (46*77.8*0.85)

 

 

                                                            --> ZOOM ROULEUSE (30*18*2)

 

 

                                                                     --> CORPS (111*30*80 : FILTRES (42*18*74)  + TABAC (25*41*74) + FEUILLES (42.5*5.3*75))

 


 

c) Résultat final

Après avoir effectué toutes les modélisations, nous avons pu imprimer le premier prototype qui nous a permis de voir ce qui n'allait pas dans la modélisation CAO de nous pièces. Nous avons ainsi pu corriger des défauts tels que les dimensions des protières ou encore la liasion entre le corps du produit et  le prote-briquet. En effet, nous n'avions pas laissé assez de jeu entre ces différentes pièces ce qui empêchait le bon fonctionnement du produit.

Nous avons donc par la suite corrigé ces quelques défauts pour obtenir notre prototype final, qui une fois imprimé, c'est avéré fonctionnel et conforme à ce que nous imaginions.

Vous trouverez ci-dessous une petite vidéo de la manipulation du Tox’Kit : 

 


 

Conclusion

Ce projet fut pour nous tous très instructif, que ce soit du point de vue de la définition d'un besoin, de la conception, de la manipulation de machines de production ou  de l'analyse des défauts. Pour certains, il a permis d’effectuer pour la première fois un projet complet en CAO et d’apprendre plusieurs manières d’obtenir une même pièce. Pour d’autres, ayant déjà effectué des projets, notamment en Maquette Numérique, il a permis de travailler sur un projet de la phase d'analyse d'un produit, jusqu'à la phase d’impression et donc d'avoir un premier apreçu de l'ensemble du processus de création. Tout au long du projet, il a fallu s’adapter et réagir face aux problèmes rencontrés. En effet, les premiers croquis et/ou solutions techniques envisagées sont bien souvent irréalistes ou non optimisées. C'est par exemple lors de la conception 3D que l'on se rend compte des défauts que les croquis avaient, ou encore, les premiers prototypes qui montrent que certains pièces ne remplissent pas leur fonction car elles sont mal dimensionnées, ce qui ne se voit pas toujours lors de la phase conception CAO.

Pour rajouter quelques remarques à cette conclusion, on pourrait s'interresser aux différentes évolutions possibles du produits pour le perfectionner. Les principales évolutions du produit sont ergonomiques ou esthétiques. En effet, nous n'avons pas eu le temps de trop s'attarder sur ces dernières. Bien que les dimensions du produits s'adaptent aux sacs à mains ou encore à des poches de pantalon larges, on pourrait par exemple envisager de rajouter un espace pour y accrocher un mousquetton ou un cordon pour pouvoir facilement porter le produit à la ceinture ou en bandoulière. Pour parler plus de conception, nous avons remarqué des défauts et/ou des pistes d'amélioration de la CAO de la pièce. Nous en avons corriger certains mais notre dernier prototype était encore améliorable. La première chose à faire serait de corriger les derniers défauts de conception tel que l'écart entre les deux rouleux de la rouleuse en position fermé, mais aussi l'attache du briquet au corps. En effet, nous avions opter pour une attache en queue d'aronde, mais étant donné les dimensions de nos pièces, l'attache était trop fragile. On pourrait envisager une attache type "clips" en plastique souple pour solutioner ce problème. De plus, si l'on souhaitait améliorer l'ergonomie de notre protoype, il faudrait limiter les arrêtes saillantes et opter au possible pour de légers arrondis. Enfin, redimensioner les compartiments de stockage du tabac et des philtres (en diminuant le tiroir "philtre" au profit du tabac) permettrait d'améliorer l'autonomie du produit. 

On pourrait rajouter un message de prévention sur le prototype.

 

Lien de l'affiche de présentation: 

https://www.canva.com/design/DAE1siC5IgI/ihMXuKNJYClkPVd6RPU5Uw/view?utm_content=DAE1siC5IgI&utm_campaign=designshare&utm_medium=link&utm_source=shareyourdesignpanel

 

 

 

 

Auteurs : Nécessaire à cigarettes

derrien léa

PL2 - 2021 - Nécessaire à cigarettes

Peterschmitt Mathys

PL2 - 2021 - Nécessaire à cigarettes

COLLADO Ivan

PL2 - 2021 - Nécessaire à cigarettes